Fazil Say : Chopin - Nocturnes

Fazil Say : Chopin - Nocturnes

  • PARTAGER Facebook Twitter
  • ACHETER Acheter - Fazil Say : Chopin - Nocturnes

En tant que pianiste et compositeur, Fazil Say se diversifie de manière exceptionnelle dans sa musique – ses derniers disques pour Warner Classics comprennent aussi bien l’Intégrale des Sonates de Mozart, qu’un album de ses propres compositions en hommages à 4 villes Turques. Aujourd’hui, il consacre son nouvel opus à Chopin.

« Cela fait des années que je n’ai pas enregistré de Chopin, mais c’est la première fois que j’en fais un album entier. Je souhaitais avoir une idée spécifique de la façon dont je souhaitais l’interpréter … Les Nocturnes sont des pièces particulièrement belles, extrêmement poétiques qui transmettent un récit. Bien entendu c’est aussi son œuvre la plus connue. »

Chopin a composé ses Nocturnes entre 1830 et 1846, il en a publié 18 de son vivant. Dans cet album, Fazil Say interprète 15 de ces Nocturnes et notamment le 21 qui a été publié à titre posthume.

« Chopin a créé le ‘pianisme’, dans ses manières et dans son jeu, il a donné tellement de beauté à cet instrument, le piano : une ligne de chant qui est toujours vivante des harmonies détaillées, et sa fascination pour le folklore et l’âme Polonaise. »

Les Études de Chopin, tout comme celles de Liszt et Debussy, ont joué un rôle très important lors de l’apprentissage du piano de Fazil Say à Ankara. C’est de plus un grand admirateur d’interprètes légendaires de la musique de Chopin comme Alfred Cortot, Samson François, Arturo Benedetti Michelangeli, et Vladimir Horowitz. Lorsqu’on lui demande pourquoi il n’a jamais enregistré la musique de Chopin auparavant, il répond : « Chaque musicien a des périodes pendant lesquelles ils ne jouent que certains compositeurs. Quelques années Beethoven, d’autres, Bach, peut-être pendant deux ou trois ans Mozart ou de la musique contemporaine. Il faut toujours suivre son instinct, ainsi le résultat final sera vrai. Il ne faut pas jouer une œuvre parce qu’il Faut la jouer … Il y a déjà tellement d’interprétations par des musiciens exceptionnels, alors quoique l’on fasse, il faut que ce soit authentique. »

 

comments powered by Disqus